Art Abstrait et M. Benît DEQUE

Par défaut

– Krishna NAGARATHINAM

         

En général, l’art est la volonté de l’artiste de transmettre au public la perception de ses sens et la compréhension de son esprit. En fait, il transforme ses perceptions, des expériences inhabituelles de son esprit en forme d’art dans son atelier d’intelligence divine et cultivée. C’est là que son grand esprit le conduit à pétrifier ses investigations, ses études, ses impressions en peignant, en dessinant, en écrivant, en sculptant tout en combinant la connaissance et l’esthétique avec finesse, afin de faire ressentir aux autres le maximum d’intuition et de compréhension de la sienne.

Comprenons une chose, fondamentalement, un artiste communique au monde extérieur à travers ses œuvres, un sentiment qui réchauffe son cœur et apaise l’effervescence de son corps dans un esprit de partage. Malheureusement, contrairement à la nature, en dehors de leurs actes physiologiques de fécondation, dans la forêt humaine, nous avons très peu d’esprits humains qui partagent le plaisir de fleurir et de donner des fruits. Ajoutons à cela que seuls quelques écureuils ou perroquets qui les croisent sur leur chemin peuvent profiter de ces dons, tandis que ceux qui dévient et choisissent d’autres chemins n’auront pas l’occasion de goûter. Qu’il s’agisse d’un fruit ou d’un art, il n’attend que son propre admirateur, une fois sorti.

L’écrivaine française Marguerite Yourcenar est l’auteur du célèbre roman « Mémoires d’Hadrien ». Dans une interview, elle dit que « Je ne m’attendais pas à ce que dix personnes lisent ce livre. Je ne m’attends jamais à ce qu’on lise mes livres, pour la simple raison que je n’ai pas l’impression de m’occuper de choses qui intéressent beaucoup la plupart des gens. (YO, p. 165). »

Je pense que, contrairement aux autres artistes, l’artiste abstrait est celui qui ne se contente pas de l’apparence, ou de l’aspect extérieur. Certes, il pétrifie, par son grand esprit, encouragé dans sa démarche par l’émotion et l’intuition, les formes plus ou moins justes ou en d’autres termes il expose au monde extérieur un être, avec toutes ses perfections et ses défauts, ce qui manque généralement aux autres arts. C’est pourquoi je pense que les artistes abstraits sont atypiques et différents et qu’ils sont pour moi les chasseurs ou les jurys de vérités. Benoît DECQUE est un tel artiste, je l’ai rencontré récemment. Voici une interview de lui.

——————————————————————————————-

1 Bonjour, monsieur, je vous contacte au nom d’un blog intitulé Chassé-croisé France-Inde, créé il y a quelques années dans le but de partager nos deux cultures.   Veuillez vous présenter, nous donner une brève biographie, et expliquer pourquoi vous avez choisi d’être un artiste

• Originaire de Strasbourg, je suis né le 9 août 1951, je réside et travaille toujours dans cette ville. De formation scientifique, je me suis rapidement tourné vers l’architecture et j’ai obtenu mon diplôme en 1976. A partir de 1982, j’ai exercé une double activité d’artiste et d’enseignant à la Haute Ecole des Arts du Rhin à Strasbourg. En 2008, j’ai reçu le prix du Centre Européen d’Actions Artistiques Contemporaines de Strasbourg. Aujourd’hui, je me concentre principalement sur la peinture.

2. Pour être honnête, ma connaissance de l’art contemporain est plutôt modeste, et pourtant c’est votre travail qui me conduit à l’art abstrait. Si j’ai raison, veuillez m’expliquer pourquoi vous avez choisi l’art abstrait et pas d’autres.

• Mon travail est multi facettes : Peintures, mais aussi dessins de grand format, installations murales, urbaines ou… paysagères, quelques performances et de multiples curiosités, telles sont les composantes d’une pratique croisée dans laquelle je m’exerce librement : autant de confrontations qui me permettent de construire un terrain aux enjeux pluriels où s’installent les fondements de ma démarche artistique.

3. Sur vos dessins, nous voyons également des collages avec des éléments tels que des formes, des supports et d’autres ressources regroupées. Comme les possibilités sont infinies avec ce type de conception, comment reconnaissez-vous exactement quand vous avez terminé ? Et que dites-vous à travers cela ?

Le travail que je fais en tant que peintre se situe délibérément entre l’abstraction et la figuration, une abstraction qui contient suffisamment d’indices pour permettre au « spectateur » de s’ouvrir à une multitude d’imaginations qui lui sont propres… un travail qui même une fois terminé donne envie d’aller plus loin et comme je le dis moi-même « Mon travail n’est jamais terminé, toujours une envie de le développer, de le reprendre, un travail toujours en cours… »

4. Et la plupart des dessins sont pleins de couleurs vives et de vie. Qu’est-ce qui vous inspire exactement pour créer des motifs aussi vivants ?

• Je travaille beaucoup les couleurs, elles s’affirment dans leurs harmonies autant que dans leurs oppositions… Elles s’entrechoquent, elles nient la règle et interviennent dans un désordre qui n’appartient qu’à elles… Le sujet ? Peu importe, il s’agit de peinture et tout le champ est encombré. Il s’agit d’une bataille !

5. Où trouvez-vous votre inspiration ?

• A travers mes pratiques croisées, mes préoccupations et recherches multiples et surtout grâce à ma curiosité tous azimuts, je construis jour après jour mon propre champ d’investigations que je qualifie de pluriel ; c’est dans cette pluralité que je trouve les bases de mon inspiration artistique.

6.  Quel message souhaitez-vous nous transmettre à travers vos œuvres ?

• Un message à transmettre à travers mers œuvres ? Ce n’est pas sûr qu’il y ait de message particulier dans mon travail… peut-être provoquer le plaisir de l’œil, simple plaisir rétinien… inviter à une certaine légèreté dans l’interprétation des choses – et peut-être du monde – mais toujours susciter une envie de liberté : peindre pour être libre !

————————————————————————–

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s